HISTOIRE
Même si l’Histoire d’Esposende et de sa commune, comme unité administrative,  commence dans la deuxième moitié do XVI siècle, depuis de millénaires  que l’Homme à laisse ses empreintes à travers ses 95Km2.

“Les empreintes du passage ou permanence des Hommes; les lieus ou ils ont vécu, ont aimé et sont morts. Les locaux ou ils ont érigé des symboles aux Dieux ou en mémoire d’autres êtres,ont captivé investigateurs et visitants.

…C’est en parcourant la plaine du littoral, en  grimpant les flancs des monts et vivant le plateau plus à l’intérieur, que nous sentirons le battement des mythes et des réalités d’autres temps.

Outre un ensemble important de monuments qui nous conduisent depuis des temps préhistoriques jusqu’à la fin du Moyen Âge, c’est à partir du VXI siècle, avec une forte incidence dans le sept centième, que Esposende voit son territoire occupé par des beaux et intéressants monuments représentatifs de notre patrimoine civil, militaire et religieux. Sont signe d’une vitalité économique, reposant sur arrivée abondante de l’or du Brésil qui en grande parte à transformé le paysage de la commune.

Rare est la localité en que vétustes pierres, tantôt oubliées ou savamment étudiées, nous informent sur le passage de l’Homme par les terres de l’Embouchure du Cávado. Depuis des périodes préhistoriques, ou le nomadisme à empêché un registre plus fort, Esposende offre au visitant le Menhir de S. Paio de Antas (IIP) et celui de de S. Bartolomeu do Mar (IIP), ainsi comme un numéro appréciable de Dolmens, se détachant entre eux, ceux du Rápido, de la Portelagem et de la Cruzinha, tous situés dans la commune de Vila Chã.

Constituant dépouille importante de Musées Nationaux et Régionaux, aujourd’hui enrichissant le Musée Municipal d’Esposende, instruments  liturgiques de silex, vases en céramique, pierres  de collier, objets d’ornementation ou même cailloux d’estimation, sont vestiges relevants de notre passé éloigné.

Avec la fixation de l’Homme nomade, apparaissent les premiers villages stratégiquement bâtis sur les crêtes des monts surplombant l’Océan Atlantique. C’est l’ instinct de défense.

Avec un important relief dans la culture des ‘Castres’ du Nord du Portugal, ressortent le Castre de S. Lourenço e la Suavidade de Belinho. Sur le premier de ces villages, ont peut dire qu’il s’agit d’une aire occupée depuis de I siècle av. J.C., jusqu’à, au moins, le IV siècle ap. J.C.  À  partir de la, sont sortis pour le Musée Municipal d’ Esposende, entre autres, une précieuse dépouille céramique et numismatique. En ce lieux se sont adorés les Dieux du Panthéon Romain, notamment celui de Dea Sancta.

Du Moyen Âge, à part une ou autre tombe creusée dans la roche, comme celui de Eira D’Ana en Palmeira de Faro, ou celui d’Arcaz en Estola de Forjães, le message de cette époque nous est transmise par l’imposante Nécropole de Fão, un des plus importants cimetières médiévaux de la Péninsule Ibérique. Là restent plus de deux centaines de tombes, riches d’Histoire révélé par les squelettes bien conservés, ainsi comme par des pièces de nos premiers rois.

Comme que surveillant les 14 Km de côte, un jour s’est érigé dans le haut du Mont de S. Lourenço, peut-être dans le XIV siècle, un petit Châteaux, duquel restent uniquement vestiges de murailles détériorées par le passage du temps.

Durant le Moyen Âge, Fão se transforme en un des plus importants centres saliniers de la région. Les privilèges réaux se succèdent. Le fleuve Cávado assiste, presque à l’embouchure, au  développement de deux villages que le câlinent et font de lui son terroir. Fão e Esposende, vont, au long des siècles, disputer entre elles l’art de la Construction Naval et l’avantage du commerce maritime.

Le V siècle marque profondément l’histoire de la commune d’Esposende.

‘...De petit bourg, alors encore  ainsi désigné dans les diplômes officiels, Esposende, devenait, petit à petit, un village accueillant; aux hameaux dispersés, implantés ici et la, selon la localisation des terrains qui permettaient une agriculture rudimentaire, se succédèrent des maisons ériges cote à cote dans une aire restreinte...’


 "Esposende un privilege de la nature" est une marque déposé de la Mairie de Esposende.
Contenu du site www.esposende.com.pt © 2005 Contacto Visual Lda - www.contactovisual.pt
Pour informations sur se site ou son contenú, veillez nous contacter. Email: info@contactovisual.pt téléphone: +351 253 966 185